Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Critiques de films

  • White of the Eye (1987)

    Un film de Donald Cammell

    Propulsé par une recherche visuelle et auditive impressionnante, le méconnu White of the Eye vaut aussi pour son scénario retors. Réhabilitation.

    Lire la suite

  • Torso (1973)

    Un film de Sergio Martino

    Pour ce qui s'illustrera comme son dernier giallo, Martino marque les esprits en reprenant tout à la fois les codes du genre. Il y exacerbe les représentations de la sexualité et de la violence, pour enfin constituer les germes d'un futur courant dérivé : le slasher.

    Lire la suite

  • La chambre des tortures (1961)

    Un film de Roger Corman

    Le succès couronna La chute de la maison Usher (Corman, 1960) ; les producteurs d'American International Pictures ne traînèrent pas pour demander à Corman un autre film inspiré d'Edgar Allan Poe, sans pour l'instant conceptualiser une véritable série. C'est The Pit and the Pendulum qui fut choisi : le film constitue une des plus belles pages du cycle en formation.

    Lire la suite

  • Alien : Covenant (2017)

    Un film de Ridley Scott

    Prometheus, malgré ses gros défauts, était un film fascinant qui explorait d'une façon inédite les origines de la saga Alien, en voulant répondre à la question : d'où vient le Space Jockey ?, cette créature immense trônant au milieu de la grande salle du vaisseau alien dans le premier film. En voulant remonter le fil encore plus loin et traiter cette fois de l'origine des aliens, cet opus s'avère tout simplement catastrophique. Chronique désabusée d'un mythe fondateur de la SF moderne qui plonge à pic vers une médiocrité... abyssale.

    Lire la suite

  • L'esprit de Caïn Director's Cut (1992)

    Un film de Brian De Palma

    Même chez les cinéphiles passionnés de l’œuvre de De Palma, L'esprit de Caïn fait grincer des dents. Sous sa forme cinématographique, la seule connue jusque il y a peu, le film a clairement un problème de mélange des genres mal agencé qui prête à sourire.

    Lire la suite