Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'autre (1972)

Un film de Robert Mulligan

Ce film, encore aujourd'hui relativement méconnu, l'est tout autant que son réalisateur. Ce dernier a pourtant mis en scène au moins un grand classique de l'histoire du cinéma : Du silence et des ombres (1962), avec Gregory Peck. L'autre est-il de cette trempe ?

Ce film me rappelle le cinéma australien des années 70, tantôt bucolique tantôt étrange, dans lequel la beauté des paysages se mêle à la fureur du climat ; une sorte d'horreur qui naît de la sensation d'isolement. De Peter Weir (La dernière vague, 1978, Pique-Nique à Hanging Rock, 1975) ou de Ted Kotcheff (Wake in Fright, 1971), j'y voit l'ombre d'un fatalisme qui aspire tout ce qui vit. 

Entre onirisme et mystique, le film a un parfum de fantastique. Dans une campagne lumineuse et verdoyante se joue un drame familial dont tous les membres ont conscience, mais qu'ils ont délibérément choisi d'ignorer. Plus que son twist que n'importe quel spectateur d'aujourd'hui déjouera dans les cinq premières minutes du métrage, c'est dans cette construction familiale particulière que réside tout l'intérêt du film. La vieille gouvernante (formidable Uta Haggen), qui apprend un jeu étrange au garçon, la mère absente qui survit à peine à un trauma passé sous silence...

L'atmosphère pesante est en totale contradiction avec la lumière, globalement très douce, du film. Non, le décalage, ce sentiment d'étrangeté, se joue au montage. Mettant en scène des jumeaux, Mulligan prend le parti de ne pas les montrer dans le même plan, façonnant un univers fragmenté qui correspond au paysage mental des protagonistes. Il n'hésite pas à user de divers symboles (l'ange, le clown, la magie) pour peindre un monde hors du temps.

L'autre est, sinon un chef d'oeuvre, un précurseur de tout un pan du cinéma fantastique ; l'un des films au contact duquel on peut physiquement ressentir l'éclat du soleil, comme la froideur glaciale des ténèbres.

Disponibilité vidéo : Blu-ray/DVD zone B - éditeur : Wild Side Video

the-other-title-screen.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel