Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bilan ciné : Top et Flop 2016

Comme chaque année, une fois le cap du nouvel an passé, se pose la dure question : est-ce que l'année ciné écoulée a valu le coup ? Voici quelques éléments de réponses sur mon année de cinéma 2016.

Quelques chiffres : 130 films vus en 2016, 11 saisons de séries ; là-dedans, il n'y a que 24 films vus au cinéma. La pertinence d'un top 10 (ou 20, soyons fous) est dès lors, limitée avec si peu de films vus, je me contenterai d'un top 5. 

top5-logo.jpg

1. Julieta (Pedro Almodóvar)
Un montagne-russe émotionnel réhaussé par un soin visuel de tous les instants. Cerise sur le gateau, la sublime Adriana Ugarte illumine ce drame poignant. Quelque peu lassé par les derniers essais du maître espagnol, cet opus 2016 m’apparaît comme l'une des plus belles réussites du cinéaste.

2. Les huit salopards (Quentin Tarantino)
Pour son deuxième western, Tarantino nous sort le grand jeu (d'acteurs), comme à son habitude. Certains l'on trouvé "bavard" ? L'écriture est habile et nous fait entrer peu à peu dans ce récit à plusieurs entrées, égrainant révélations, dévoilant des personnages plus retors les uns que les autres. Une grande leçon de cinéma.

3. Spotlight (Tom McCarty)
Un très beau film-enquête dans la lignée des Hommes du président. La justesse des acteurs et la montée en puissance des révélations est saisissante. Simple mais rigoureux dans sa forme, le film met tout le monde d'accord par son sujet nécessaire.

4. Zootopie (Byron Howard, Rich Moore, Jared Bush)
Un Disney à part qui ose le schéma du polar, et réussi à être par moments un peu flippant... Une très bonne surprise !

5. The Revenant (Alejandro González Iñárritu)
Une aventure à la mise en scène fabuleuse, où l'image prime clairement sur son sujet. Le réalisateur réussit à immerger totalement le spectateur dans son expérience. 

 

Pour un top 5, il ya un flop...20 ! Beaucoup de films se sont avérés de véritables catastrophes : tous les films de super-héros (à part Batman v Superman qui tire son épingle du jeu malgré de réels soucis de cohérence), Star Trek sans limites, le honteusement surestimé The Neon Demon, un Avé César ! pas drôle pour un sou, ...

Au milieu de ces deux extrêmes, il y a des films sympathiques : Miss Peregrine et les enfants particuliers m'a réconcilié avec le fait que Tim Burton a encore quelque chose à montrer, Alice : de l'autre côté du miroir fait montre d'un imaginaire délirant, Elle est un exercice méritoire à moitié réussi (la société de jeux vidéos, ça fait un peu film tv, non ?), bref une année de cinéma toujours satisfaisante dans l'ensemble. De beaux inédits vidéos (Batman : le retour des justiciers masqués, Tallulah, Ip Man 3) et une série fabuleuse : Stranger Things qui dépasse à mon sens le simple statut de "série régressive pour fan des années 80".

2016 est passé, vive 2017 pour de belles découvertes. Je ne vous ai pas parlé des multiples coups de coeur de films "vintage", mais j'y reviendrai rapidement !

Les commentaires sont fermés.